Reinoud Van Mechelen Dumesny, Haute-contre de Lully

<span>Reinoud Van Mechelen</span> Dumesny, Haute-contre de Lully

Dumesny fut le plus grand ténor de l’Académie royale de paris, créant les six derniers opéras de Lully mais aussi, dans la foulée, ceux de Marais, Collasse ou Desmaret, jusqu’à Destouches ou Campra. L’homme avait la réputation d’avoir une voix imposante qui séduisit tant le public parisien qu’anglais.

Les airs proposés déploient une belle gradation dans l’implication lyrique du chanteur. Et pourtant, on reste confondu par la remarquable continuité stylistique que met Reinoud Van Mechelen à servir avec un art minutieux mais toujours très vivant, avec des phrasés d’une rare élégance, ces pièces courtes d’une immédiate portée dramatique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct