Le vinyle reste l’avenir du disque

© D.R.
© D.R.

C’est le titre qu’ont choisi Mick Jagger et Martin Scorsese pour leur série sur le rock business des années 70 : « Vinyl ». Un titre qui claque, ramène aux grandes années tout en parlant à la nouvelle génération.

Quelques chiffres. Le secteur musical belge a vu sa plus belle embellie depuis quinze ans avec une augmentation des revenus de 5 %. Une augmentation que l’on doit aux abonnements streaming et aux ventes de vinyles, lesquelles s’élèvent à 200.000 unités (contre 150.000 en 2014 et 46.000 il y a cinq ans) et compensent les pertes du CD. Le mouvement est encore plus marqué ailleurs, notamment aux Etats-Unis et en Angleterre, qui a vu ses meilleures ventes de galettes noires depuis l’ère britpop il y a vingt ans (1,3 million d’unités vendues).

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct