L’ours qui n’était pas là Un voyage aussi poétique que philosophique

<span>L’ours qui n’était pas là</span> Un voyage aussi poétique que philosophique

On peut être une bête d’analyse et déchirer au rayon des arguments critiques, rien ne vaut le visage d’un enfant pour juger d’un spectacle jeune public. C’est bien simple, on pourrait classer les pièces selon le degré d’ouverture de la bouche chez les jeunes spectateurs ébahis.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct