Russie-Ukraine: le spectre de la «guerre du gaz» est de retour

Les présidents Poutine (à dr.) et Zelensky, lors de la réunion de Paris, le 9 décembre dernier.
Les présidents Poutine (à dr.) et Zelensky, lors de la réunion de Paris, le 9 décembre dernier. - Reuters.

Entre la Russie et l’Ukraine, la guerre du gaz couve à nouveau. « Je pense que nous allons nous mettre d’accord. Nous sommes sur la bonne voie », a certes rassuré jeudi Vladimir Poutine. Au moment où le chef du Kremlin s’exprimait à Moscou, des négociations à Berlin sous les auspices de l’Union européenne ont abouti à un « accord de principe » entre les deux parties. Mais ni les détails ni surtout les dates de signature n’ont été révélés.

Le temps presse pourtant afin d’assurer la pérennité du transit par l’Ukraine du gaz russe vers l’Europe. L’actuel accord arrive à échéance le 31 décembre. Ces dernières semaines, toutes les négociations ont été infructueuses. Un énième long bras de fer gazier entre Moscou et Kiev dont, au final, la principale victime serait… les consommateurs européens.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct