Affaire Nethys: l’administration wallonne poursuit l’instruction du dossier «Nice-Matin»

Avenir Développement détient 34
% de «
Nice-matin
». La majorité des parts (66
%) est détenue par la SCIC, une coopérative où sont notamment représentés des salariés actionnaires.
Avenir Développement détient 34 % de « Nice-matin ». La majorité des parts (66 %) est détenue par la SCIC, une coopérative où sont notamment représentés des salariés actionnaires. - EPA-EFE

On est encore loin d’une décision d’annulation de la vente de 51 % des parts d’Avenir Développement à NJJ, la société de Xavier Niel, comme celles qui avaient frappé les ventes de Voo, Elicio et Win, en octobre dernier. Mais l’administration wallonne des Pouvoirs locaux instruit le dossier pour le compte de son ministre, Pierre-Yves Dermagne (PS). Dans un courrier adressé à Nice-Matin du 19 décembre et signé par la directrice des Pouvoirs locaux, Françoise Lannoy, sous l’intitulé « Tutelle d’annulation », l’administration informe Nice-Matin que l’instruction du dossier suit son cours et qu’elle a réclamé une série d’informations à Nethys. Elle demande également à Nice-Matin l’envoi d’une série de documents destinés à étayer son instruction.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct