Les food markets, une mode internationale qui devient enfin belge

Sous la monumentale verrière de la feue CGER, un bar central et seize restaurants tout autour. © Photonews.
Sous la monumentale verrière de la feue CGER, un bar central et seize restaurants tout autour. © Photonews.

Les curieux se pressent depuis une semaine au Wolf pour découvrir le premier food market bruxellois qui, comme son nom l’indique en partie, se trouve rue du Fossé aux loups, en plein centre. Le succès est tel qu’aux heures d’affluence (le midi et le week-end principalement), une queue se forme sur le trottoir pour rentrer dans l’ancien siège de la feue CGER, reconverti en temple de la nourriture. C’est peu dire que l’endroit semble répondre à une réelle demande puisque quelque 17.000 personnes s’y sont précipitées dès l’ouverture, le week-end dernier, et 4.000 environ chaque jour de la semaine en moyenne. La capacité étant limitée à 750 places assises, il a donc fallu juguler l’enthousiasme des visiteurs.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct