A Noël, les profits délirants des vendeurs de sapins québécois

Les prix des conifères de la Belle province flambent à cause d’une forte demande américaine.
Les prix des conifères de la Belle province flambent à cause d’une forte demande américaine. - EPA.

Les exportateurs de sapins de Noël québécois sont aux anges. Les prix des conifères de la Belle province flambent à cause d’une forte demande américaine. Au point de provoquer une inquiétude dans les foyers du Québec. Si la pénurie de conifères provoque une hausse des prix à Montréal et à Québec, ce n’est rien comparé à New York. « J’ai un revendeur à Manhattan qui vend certains de mes sapins à 1000 dollars chacun, alors que le même ici serait à 150 dollars. Les Américains sont prêts à payer plus cher pour leur arbre », a confié récemment au Journal de Montréal le propriétaire d’une plantation de sapins, Daniel Robert.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct