Terrorisme: la France et l’Europe ne sont pas près de quitter le Sahel

L’une des raisons de l’enlisement de Barkhane tient dans l’immensité du rayon d’action sahélien, souvent désertique, aussi important en territoire que l’Union européenne, pour une population de quelque 135 millions d’habitants vivant souvent dans un grand dénuement.
L’une des raisons de l’enlisement de Barkhane tient dans l’immensité du rayon d’action sahélien, souvent désertique, aussi important en territoire que l’Union européenne, pour une population de quelque 135 millions d’habitants vivant souvent dans un grand dénuement. - AFP.

Que fait donc l’armée française au Sahel ? Pourquoi mène-t-elle depuis 2014 cette opération antiterroriste « Barkhane » avec 4.500 soldats dans cinq pays identifiés « G5 Sahel » (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) ? Le principe de l’opération, peu débattu, semblait faire consensus outre-Quiévrain. Pourtant, de récents événements ont redonné une acuité au problème et le président Emmanuel Macron lui-même a mis le sujet au-devant de l’actualité après un dramatique accident aérien entre deux hélicoptères militaires français qui a coûté la vie à 13 militaires le 26 novembre.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct