«Dans notre métier, tout est à vendre»

A 22 ans, Antoine Vanhandenhoven s’attache à vivre de la passion transmise par son père.
A 22 ans, Antoine Vanhandenhoven s’attache à vivre de la passion transmise par son père. - Pierre-Yves Thienpont.

Portrait

Le rendez-vous est pris aux Marolles, à l’Apostrophe, l’un des deux magasins de Stéphane Vanhandenhoven. Ce personnage bien connu du quartier l’est aussi des habitués de l’émission télévisée Affaire conclue, dans laquelle il officie comme acheteur. En vitrine, un banc, une vieille voiture pour enfant et des grosses valises américaines. À l’intérieur, un squelette, des vieux luminaires et des miroirs.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Bruxelles