L’inévitable défaite américaine en Afghanistan

Les troupes US sont épuisées après 18 ans de guerre.
Les troupes US sont épuisées après 18 ans de guerre. - Reuters.

Une vareuse ensanglantée, des effets personnels épars sur le sol et des vidéos en ligne, vite censurées : la mort d’un soldat américain, le sergent-chef Michael James Goble, dimanche lors d’un raid contre une cache d’arme des talibans dans la province de Kunduz (nord), et son exploitation sans vergogne par les insurgés sur les réseaux sociaux illustrent la dérive d’une « longue guerre » de dix-huit ans – depuis longtemps perdue dans l’opinion américaine et pas loin de l’être sur le terrain face à une guérilla ragaillardie.

Âgé de 33 ans, ce béret vert est le 20e soldat américain tué cette année dans l’ancienne province de Bactriane, faisant de 2019 la période la plus sanglante depuis l’arrêt officiel des opérations de combat décrété il y a 5 ans.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct