Itinéraire d’un perdant

«
Dans la vie, tout est négociable
», dit le père de Hugo. Vraiment
?
« Dans la vie, tout est négociable », dit le père de Hugo. Vraiment ? - Itziar Guzmán.

Le secret est un pouvoir. Quand Hugo, adolescent, découvre que sa mère a un amant, il prend sur elle un solide ascendant. Un double secret est une dictature. Car le père aussi cache quelque chose et, quand il s’en ouvre à son fils, celui-ci n’en fait plus qu’à sa guise.

Les révélations et leurs effets sont le moteur du personnage que Luis Landero raconte dans La vie négociable. Tout commence bien, semble-t-il, puisque plus personne ne résiste à Hugo. Qui, en outre, s’est doté d’une solide amitié amoureuse nourrie de complicité autant que de rivalité avec Leo, une gamine de son âge qui préférerait être un garçon.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Livres