Sophie Wilmès

Sophie Wilmès
Belga.

Avec ces élections du 26 mai (on pourrait même évoquer les conséquences des communales d’octobre 2018), les négociations plus rapides dans les Régions qu’au niveau fédéral sans oublier les plans de carrière européens de plusieurs personnalités de premier plan, l’année politique 2019 se sera finalement résumée à une invraisemblable partie de dominos.

Ou plutôt à une partie de dames si l’on songe à Sophie Wilmès, incontestable révélation de l’année politique, au point d’être la première femme à enfiler l’habit de Premier ministre. Elégant tailleur-pantalon plutôt que costume trois pièces, talons plutôt que mocassins, maquillage, coiffeur (adieu la boule à zéro du prédécesseur) : une petite révolution vestimentaire et stylistique est en cours au « Seize ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct