La forêt finlandaise renaît grâce aux nouvelles technologies

La raffinerie Lappeenranta transforme le goudron, issu de la production de pâte à papier en diesel ou en kérosène pour les avions.
La raffinerie Lappeenranta transforme le goudron, issu de la production de pâte à papier en diesel ou en kérosène pour les avions. - © Esa Hiltula.

Les échantillons de tissu que présente Pia Qvintus, directrice du développement de Spinnova, ont le même aspect et la même texture que du jean, ou du lin, mais ils sont entièrement issus de la cellulose, composant essentiel du bois ; « sans aucun traitement chimique ou thermique, précise-t-elle, contrairement à la viscose ». À Woodly, autre startup, on fabrique des granulats à partir de la même cellulose, qui peuvent remplacer le plastique dans les emballages. Chez Woodio, le procédé paraît plus simple, mais il est tout aussi innovant : « Nous faisons un mélange entre 80 % de copeaux de bois et 20 % de résine pour obtenir une pâte avec laquelle nous pouvons faire des éléments de salle de bain deux fois plus légers que ceux à base de céramique », explique Petro Lahtinen, le patron-fondateur, en présentant ses lavabos, baignoires, et carrelages au design unique

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct