Renseignement: la Sûreté de l’Etat a épié un journaliste, avant de tout annuler

La loi organique sur le renseignement protège le secret des sources des journalistes.
La loi organique sur le renseignement protège le secret des sources des journalistes. - Shutterstock

C’est l’une des informations détonantes du nouveau rapport d’activités du Comité R, le gendarme des services de renseignement. Dans le courant de l’année 2018, une « méthode spécifique » de renseignement a ciblé un… journaliste. La surveillance a été levée et tous les renseignements détruits après que le propre service responsable de cette demande de pistage s’est aperçu du problème. Le journalisme est en effet une profession protégée par la loi organique des services de renseignement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct