Le grand baromètre des espoirs Anderlechtois: Kana et Doku ont brillé, Verschaeren a marqué le pas

©News
©News

Que ce soit pour être en harmonie avec le projet présenté par Vincent Kompany ou par nécessité parce que l’infirmerie affichait complet, le Sporting d’Anderlecht a utilisé de très nombreux jeunes joueurs issus de son centre de formation depuis le début de la saison.Si certains comme Verschaeren, Saelemaekers ou Sambi Lokonga avaient déjà découvert les pelouses de D1A par le passé, cela a été une nouveauté pour d’autres jeunes pousses à l’image de Kana, impressionnant de calme et de maturité, de Doku, capable de faire tourner la tête de n’importe quel défenseur, ou encore de Sardella dont les premiers mois professionnels ont été mouvementés.

« Les jeunes ont en eux des choses que les joueurs d’expérience n’ont pas et inversement », avait expliqué Albert Sambi Lokonga lors d’une précédente interview. « Nous avons plus de vivacité et de folie quel que soit l’endroit où on est sur le terrain même si parfois on prend trop de risques. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Anderlecht