Filip Adamovic: «Mons m’a rendu le goût du basket»

Filip Adamovic: «Mons m’a rendu le goût du basket»

J’ai appris que certains me surnommaient le « petit général » : ça me plaît. » Forcément, c’est un compliment ! Car le rôle qu’exerce le meneur Filip Adamovic à Mons ressemble à l’exemple que constitue depuis 9 saisons Dusan Djordjevic à Ostende, le leader par excellence. « Je suis plus jeune (31 ans contre 36 ans), moins grand (1m80 contre 1m95) et recours davantage au tir à 3 points, mais j’ai aussi pour priorité d’organiser l’équipe. Je connais Dusan. Et j’ai beaucoup de respect pour sa fidélité au même club : c’est mon rêve aussi de devenir le prolongement d’un coach. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct