Les poches des Livres du Soir

Richard Powers.
Richard Powers. - D.R.

Le temps où nous chantions ****

Richard Powers

Dès les premières lignes se percutent trois fils narratifs : le chant, un frère, un phonographe. Ceux qui ont aimé Trois fermiers s’en vont au bal et, plus récemment, L’arbre-monde peuvent se ruer en confiance sur la réédition poche de cet autre livre-univers où l’auteur se joue des résonances de plusieurs mondes entremêlés, dont l’art et la technologie. Chez Powers, tant l’ampleur que la diversité du matériel donnent le tournis, sans même parler du talent. On peut parler ici d’harmoniques puisque la musique classique est cette fois au cœur du récit, en touches noires et blanches, la race étant le leitmotiv qui structure cette partition américaine.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Nicolas Richard, 10/18, 1.056 p., 12,1 €.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct