Bastogne prépare l’avenir, en visant les jeunes, la qualité, l’international

La Ville, associée à la société Tempora pour la mise en scène et la gestion du Bastogne War Museum, va, dès 2020, poursuivre les investissements en construisant un bâtiment d’accueil complémentaire.
La Ville, associée à la société Tempora pour la mise en scène et la gestion du Bastogne War Museum, va, dès 2020, poursuivre les investissements en construisant un bâtiment d’accueil complémentaire. - Roger Milutin

Les festivités du 75e anniversaire de la bataille des Ardennes à Bastogne ont été grandioses mi-décembre, tant au niveau de la qualité de ce qui a été proposé que du succès populaire. Pour les prochaines grandes festivités commémoratives, dans cinq ans, il y aura sans doute un nouvel élément qui entrera en ligne de compte : l’absence quasi totale de vétérans. Les plus « jeunes » auront alors… 98 ans – ils avaient 18 ans en 1944 – et ils seront les rares derniers rescapés. Il n’est pas certain qu’ils pourront d’ailleurs revenir… La page de ces héros qui apportaient une touche mémorielle vivante inégalable sera proche d’être malheureusement tournée. Puis quelques années plus tard, suivront les derniers civils qui ont connu ces terribles combats.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct