Wallonie: un moratoire demandé pour faire la clarté sur le secteur éolien

Trop de brouillard dans le ciel éolien, estiment les auteurs d’une pétition demandant un moratoire.
Trop de brouillard dans le ciel éolien, estiment les auteurs d’une pétition demandant un moratoire. - J.-P. D.V.

L’ambition wallonne en termes éoliens n’est pas chiffrée dans la Déclaration de politique régionale de 2019-2024. On y parle seulement de la volonté de réaliser un mix énergétique afn de pallier la fin du nucléaire. Mais Engie-Electrabel indique dans ses informations, comme celle diffusée à Rebecq dans le cadre d’un projet le long de la E420, qu’il va falloir ériger 350 mâts supplémentaires d’ici 2030, qui s’ajouteront donc aux 383 déjà recensés sur le territoire wallon fin 2018, pour répondre à l’objectif. Une sorte de tout à l’éolien, subventions à la clé, contre lequel s’insurgent aujourd’hui des citoyens qui viennent d’introduire une pétition sur le site du Parlement wallon.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct