Nicolas Gilsoul: «Je suis l’eau alors que Thierry Neuville est le feu»

@Pierre-Yves Thienpont
@Pierre-Yves Thienpont

Ça a duré six ans, de 2004 à 2009. La FIA avait alors jugé intéressant de ne plus afficher que le nom des pilotes sur les vitres latérales des voitures engagées dans le championnat du monde des rallyes (WRC). Les copilotes assis aux côtés des stars du volant étaient plus que jamais considérés comme de vulgaires « sacs de sable », assis sur le siège passager « parce qu’il le fallait bien », tout en étant priés de faire le moins de bruit possible… Paradoxal pour un personnage qui passe son temps à annoncer des notes et se charge aussi de mille et une tâches afin de maintenir « son » champion sur le chemin – plus que tortueux, en l’occurrence… – du succès ! En 2010, l’« homme de droite » est revenu en grâce sur les vitres latérales des WRC. Mais les projecteurs restent plus que jamais braqués sur l’homme installé derrière le volant. Plutôt frustrant pour son acolyte, non ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct