Une dette de 95 millions d’euros pour Anderlecht: la situation est inquiétante

@News
@News

Comme nous le révélions déjà dans nos éditions du 24 octobre, le club enregistre une perte de 27 millions d’euros par rapport à l’exercice 2018-2019, la dette globale passant, elle, de 83,3 à 94,9 millions d’euros en un an. Un (triste) record ! L’absence de la Ligue des champions dans le calendrier de cette saison, les différents plans de licenciement (Hein Vanhaezebrouck, Luc Devroe, Fred Rutten), les efforts, notamment salariaux, effectués pour attirer Frank Arnesen, Pär Zetterberg (direction), Vincent Kompany, Nacer Chadli, Samir Nasri ou encore Michel Vlap, les rentrées commerciales quotidiennes (billetterie, merchandising…) sont autant d’éléments qui ont plombé les recettes et les dépenses.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct