L’antisémitisme criminel touche à nouveau le cœur des Etats-Unis

Les participants à la fête ont pu se barricader dans la synagogue.
Les participants à la fête ont pu se barricader dans la synagogue. - afp

L’attaque de la maison d’un rabbin hassidique (ultraorthodoxe) de la grande banlieue de New York (Ramaco, comté de Oakland) survenue samedi soir au 7e jour de la fête d’Hanouka (la fête des Lumières) a infligé de graves blessures à au moins 5 participants à ce repas festif rassemblant une centaine de personnes. Elle s’ajoute surtout à d’autres attentats (comme l’a qualifié le gouverneur M. Cuomo) visant la communauté juive américaine, victime l’an dernier de 1.850 agressions verbales ou violentes dénoncées, un chiffre en hausse constante.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en USA