Cuba: la jeune garde s’installe aux manettes du pouvoir à La Havane

Les derniers vestiges ostentatoires d’une révolution dont les fleurs se fanent peu à peu
: quelques grands panneaux sur les routes montrent côte à côte les frères Castro - Fidel et Raul - et le nouveau président Miguel Diaz-Canel.
Les derniers vestiges ostentatoires d’une révolution dont les fleurs se fanent peu à peu : quelques grands panneaux sur les routes montrent côte à côte les frères Castro - Fidel et Raul - et le nouveau président Miguel Diaz-Canel. - Hector Lemieux

Le cadeau de Noël des Cubains s’appelle Manuel Marrero Cruz. L’ex-ministre du Tourisme de 56 ans a été nommé Premier ministre à quelques jours du 61è anniversaire de la Révolution. Son poste n’existait plus depuis 1976. Il était occupé à l’époque par un certain Fidel Castro. La nomination de Manuel Marrero n’est pas une révolution, cet architecte de formation ne disposera que d’un pouvoir limité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct