Les grossistes touchés par la grève française

Dans les cinq halles de vente de Mabru, la grève française ne passe tout à fait inaperçue. Et pour cause : beaucoup de grossistes bruxellois se fournissent sur le gigantesque marché matinal de Rungis, au sud de Paris, bloqué temporairement par les grévistes. « Nous importons pas mal de produits de là-bas, comme les légumes oubliés. Les camions ont été bloqués et sont arrivés en retard. Ici, on ouvre à minuit. Si la marchandise n’est pas là, on ne peut pas vendre. Il est arrivé plusieurs fois que les camions soient arrivés alors que toute la clientèle était partie », déplore Guy Claessens, le patron de l’enseigne Fruit Vandepoel. Chez Festin aquatique, des dispositions ont été prises pour éviter les mauvaises surprises. « On prend toujours nos précautions pendant les fêtes. On descend nous-même en France pour aller chercher notre marchandise. Donc, nous n’avons pas eu de problèmes. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct