La rocambolesque évasion de Carlos Ghosn

Carlos Ghosn a promis une conférence de presse pour mercredi prochain.
Carlos Ghosn a promis une conférence de presse pour mercredi prochain. - AFP.

La nouvelle a sidéré le monde et laissé « abasourdi » son avocat japonais, Junichiro Hironaka, planté là par son célèbre client. Carlos Ghosn, ex-PDG de Renault et de Nissan, quatre fois inculpé et assigné à résidence à Tokyo, s’est échappé. « Je suis à présent au Liban », a-t-il fait savoir par un court communiqué diffusé dans la nuit du lundi 30 décembre. Un apéritif avant la conférence de presse qu’il promet pour mercredi prochain, 8 janvier. La saga de l’affaire Ghosn a ainsi connu un nouveau rebondissement spectaculaire, ajoutant du romanesque à la complexité d’un dossier hors norme ouvert le 19 novembre 2018, quand le puissant industriel avait été arrêté par les autorités japonaises.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct