Robin Vanderbemden: «L’aventure des Tornados est formidable, elle n’empêche pas une forme de liberté»

Robin Vanderbemden: «L’aventure des Tornados est formidable, elle n’empêche pas une forme de liberté»
Sebastien Smets

Il y a des montagnes qu’on gravit, à la force du jarret, il en est d’autres qu’on renverse. La satisfaction qui monte alors en vous ressemble à la plénitude. Sur le visage toujours ouvert de Robin Vanderbemden, ces sentiments, hésitant sans doute entre douce euphorie et accomplissement, s’illustrent par un sourire scintillant. Lumineux, comme ce rai de soleil qui caressait les contreforts de l’Everest au bout de l’incroyable team building organisé par Jacques Borlée pour ses Belgian Tornados, en novembre dernier. Aveuglant, tel l’astre perforant le stade Khalifa de Doha, lors des derniers Mondiaux d’athlétisme.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct