L’activité physique fait baisser le risque de sept cancers courants

Les gens devraient viser 2,5 à 5 heures par semaine d’activité d’intensité modérée ou 1,25 à 2,5 heures d’activité vigoureuse.
Les gens devraient viser 2,5 à 5 heures par semaine d’activité d’intensité modérée ou 1,25 à 2,5 heures d’activité vigoureuse. - REUTERS

Une analyse groupée de neuf études prospectives impliquant plus de 750 000 adultes révèle que les quantités recommandées d’activité physique pendant les loisirs sont liées à un risque plus faible de sept cancers. Plusieurs types de cancer affichent même une relation « dose / réponse », chaque intensification de l’activité physique se traduisant mécaniquement par une réduction du risque. L’étude, dirigée par des chercheurs de l’Institut national nord-américain du cancer, de l’American Cancer Society et l’école de santé publique d’Harvard T.H. Chan, est publiée dans la revue de référence « Journal of Clinical Oncology ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct