La patate fait recette depuis 170.000 ans

© D.R.
© D.R.

On la pensait née quelque part au cœur de la cordillère des Andes, au Pérou, où son utilisation est attestée depuis environ 8.000 ans. Mais la pomme de terre ou plutôt un ancêtre, tubercule riche en hydrates de carbone, était déjà consommée par ce qu’on appelle paradoxalement « l’homme moderne », puisque cet Homo sapiens vivait il y a moins d’un million d’années. C’est la découverte que vient de faire une équipe franco sud-africaine de paléobotanistes et archéologues, publiée dans la revue Science de ce jeudi soir.

La découverte apporte des informations inédites sur les pratiques alimentaires des premiers hommes modernes, qui mangeaient donc des aliments… proscrits dans le prétendu régime « paléo » en vogue aujourd’hui.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct