La légalisation du cannabis conduit les jeunes Canadiens à l’hôpital

Selon une étude, plus d’une trentaine d’adolescents et de jeunes Canadiens entre 10 et 24 ans sont hospitalisés quotidiennement des suites de la consommation de cannabis. © Reuters.
Selon une étude, plus d’une trentaine d’adolescents et de jeunes Canadiens entre 10 et 24 ans sont hospitalisés quotidiennement des suites de la consommation de cannabis. © Reuters. - Reuters.

Entre deux joints tu pourrais faire quelque chose », chantait Robert Charlebois en 1973. Près de 50 ans plus tard, le Journal de Montréal a choisi il y a quelques jours de faire sa « une » avec un titre étonnant : « L’ex-chef de la police produira du pot (NDLR : du cannabis en québécois) ». Si l’ancien patron de la police de Montréal, Yvan Delorme, devient le PDG d’une entreprise productrice de marijuana, les effets de la consommation de « pot » sur les jeunes sont, eux, catastrophiques. Selon une étude de l’Institut canadien d’information sur la santé, plus d’une trentaine d’adolescents et de jeunes âgés de 10 à 24 ans sont hospitalisés quotidiennement des suites de la consommation de cannabis. Les filles âgées de 12 à 16 ans sont plus touchées que les garçons du même âge.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct