"Le grand voyage de Georges Poisson" : les voyages forment la jeunesse

Martine Godard et Sabine Thunus, des guides aussi surprenantes que réjouissantes. © Marie Maréchal.
Martine Godard et Sabine Thunus, des guides aussi surprenantes que réjouissantes. © Marie Maréchal.

A l’entrée des lieux, deux employées de l’office du tourisme canalisent le public venu pour la visite du phare. Les lieux étant plutôt exigus, Lucienne et Marinette organisent de petits groupes invités à pénétrer dans l’univers de Georges Poisson, gradin du phare du Crabe Abandonné. Un par un, les groupes dotés de petits noms appropriés se succèdent et s’installent dans les petits gradins : d’abord les crevettes, puis les bigorneaux, les algues et enfin les sardines qui, c’était couru d’avance, vont devoir se serrer.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Les spectacles à l'affiche
    • Backstage- Crédit Hichem Dahes

      Fiche Backstage Turbulences en coulisses

    • d-20191007-3WHP1Z_high

      Fiche Le chant des ruines Fenêtre sur un sombre futur

    • ef9f36_5150123e370743518fd8d903366414b0_mv2

      Fiche Phèdre! Un humour réjouissant

    • Carnage-SergeGutwirth22

      Fiche Carnage Génération désenchantée

    • greta

      «Kicks / Regard(s) sur la jeunesse»: danse Greta, danse!