«On vit perpétuellement dans le deuil de la vie d’avant»

On sent beaucoup de colère en vous…

Un attentat, ce n’est pas un simple coup de poing qu’on vous donne. C’est une violence qui cherche à vous anéantir totalement. C’est la violence ultime. C’est la destruction totale de votre vie. Vous gardez ça en mémoire tout le temps. Alors vous avez l’impression que cette violence est parfois autour de vous, dans le comportement des gens. Un rien vous blesse, même si les gens ne s’en rendent pas compte. Alors on essaie de se blinder par tous les moyens, y compris psychologiques. Un rien nous agresse, il ne faut pas surréagir, sinon on nous rejette. Donc on prend sur soi sans arrêt pour ne pas être en décalage avec les autres.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct