Patrick Chappatte: «On confond le fait d’être offensé ou choqué avec le fait d’être attaqué»

Chappatte a consacré sa nouvelle bande dessinée à Donald Trump. Qui, selon lui, «
va plus loin que la caricature qu’on en fait.
Chappatte a consacré sa nouvelle bande dessinée à Donald Trump. Qui, selon lui, « va plus loin que la caricature qu’on en fait. - D.R.

Fini de rire ? Sûrement pas. Même si la collaboration entre Patrick Chappatte et le New York Times a pris fin en juin dernier lorsque le grand quotidien américain a renoncé aux dessins de presse, le cartooniste genevois n’est pas près de laisser tomber son crayon, toujours bien affûté. Avec This is the end (« C’est la fin »), son 8e recueil de dessins de presse en langue anglaise, il pointe les années Trump : impact économique, changement de la politique migratoire, attaques contre les juges et les institutions. Un humour mordant dont la portée dépasse le cadre anglophone. Présenté en primeur aux lecteurs francophones – les Etats-Unis ne pourront le découvrir qu’en mars 2020 – l’album tiré initialement à 3.000 exemplaires se vend comme des petits pains.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct