Invisible dans nos gares, la police des chemins de fer en plein doute

Sur le réseau de la Stib, lorsque la police fédérale fait défaut, les zones prennent le relais, «
la sécurité est donc assurée
», insiste-t-on à bonne source. © PIERRE-YVES THIENPONT.
Sur le réseau de la Stib, lorsque la police fédérale fait défaut, les zones prennent le relais, « la sécurité est donc assurée », insiste-t-on à bonne source. © PIERRE-YVES THIENPONT.

L’urgence, ce n’est pas la fusion des zones de police, c’est le manque d’effectifs à la police fédérale ! » Les bourgmestres bruxellois n’ont pas vraiment été surpris de la sortie de Pieter De Crem, « c’est une sorte de tradition, pour le ministre de l’Intérieur, de réclamer la création d’une seule police dans la capitale le 31 décembre ». Lassés de cette polémique institutionnelle, ils ne se résignent par contre pas du « sous-investissement de l’Etat dans la sécurité de la capitale ».

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct