Brexit: pourquoi David Cameron est en mauvaise posture

Le 11h02 sur mobile et tablette

Le maire de Londres, le député conservateur Boris Johnson, a annoncé ce dimanche qu’il ferait campagne pour la sortie du Royaume-Uni de l’UE, un revers pour David Cameron quatre mois avant le référendum sur la question. Le Premier ministre britannique va devoir affronter ce lundi au parlement l’euroscepticisme au sein de son propre parti conservateur, en présentant les réformes qu’il a négociées à Bruxelles en vue de maintenir son pays dans l’UE.

Jurek Kuczkiewicz a répondu vos questions.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct