«Dry January», «Tournée minérale»: le lobby du vin fait de la résistance

«Dry January», «Tournée minérale»: le lobby du vin fait de la résistance

Un mois sans alcool, voire deux si affinités – en février, « Tournée minérale » succédera au « Dry January » –, c’est le défi que se sont lancé ceux qui nourrissent quelque mauvaise conscience après les libations du mois de décembre… Une expérience sur une base strictement volontaire qui ne plaît toutefois pas à tout le monde.

Il y a d’abord ceux qui, sur les réseaux sociaux, crient à la stigmatisation, à l’hygiénisme, à la prohibition. Pourtant, personne n’est sommé de se sevrer – l’alcool n’est naturellement pas interdit à la vente. Quant à la « pression sociale », qui s’intéresse sérieusement à ce que l’on achète au magasin ou commande comme boisson avec son repas – sinon, potentiellement, la police de la route ?…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société