Mort de Soleimani: Donald Trump a choisi l’option déraisonnable contre Téhéran

La cérémonie d’hommage à Qassem Soleimani a attiré une foule monstre à Machhad, au nord-est de l’Iran, ce dimanche 5 janvier.
La cérémonie d’hommage à Qassem Soleimani a attiré une foule monstre à Machhad, au nord-est de l’Iran, ce dimanche 5 janvier. - EPA

Un coin du voile se lève sur les circonstances de la décision américaine d’éliminer, vendredi au petit matin à Bagdad, le puissant général iranien Qassem Soleimani. D’après des sources anonymes citées dans le New York Times et le Washington Post, le président Donald Trump aurait donné l’ordre, seul ou presque jeudi soir dans sa résidence floridienne de Mar-a-lago, après s’être fait présenter par ses collaborateurs un «  éventail d’options  » de riposte graduée face aux menées belliqueuses de l’Iran.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct