Harvey Weinstein et la justice des hommes

Harvey Weinstein et la justice des hommes
afp

Le décor est planté : une lugubre salle d’audience au huitième étage du tribunal de Manhattan, une jungle de caméras et de reporters transis de froid attendant de bon matin que surgisse le prince noir de Hollywood. Celui que tout le monde attend, Harvey Weinstein, « dieu » autoproclamé du septième art, faiseur et défaiseur de carrières, collectionneur d’Oscars depuis « Shakespeare in love », violeur compulsif comparaissant présumé désormais devant la justice des hommes pour trois décennies de crimes sexuels jamais punis.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct