Les émotifs anonymes Humour et tendresse

<span>Les émotifs anonymes</span> Humour et tendresse

Angélique est émotive. Très émotive. Au point de ne pas du tout savoir comment se débrouiller dans la vie lorsqu’elle se trouve en public. Ayant besoin d’un boulot au plus vite, elle a postulé à la Fabrique de Chocolat dont le patron, Jean-René Van den Hugde… est émotif. Très émotif… Si cette histoire vous dit quelque chose, c’est normal. En 2010, Benoît Poelvoorde incarnait Jean-René face à Isabelle Carré dans le rôle d’Angélique. Le tout dans le film de Jean-Pierre Améris, Les Emotifs Anonymes .

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct