Affaire Weinstein: arrêt sur image

Premier jour, lundi, du procès Weinstein
: le message est clair.
Premier jour, lundi, du procès Weinstein : le message est clair. - Reuters.

C’est un séisme que provoque le New York Times le 5 octobre 2017 en publiant les témoignages de victimes du producteur Harvey Weinstein. Des victimes qui ne se retranchent pas derrière l’anonymat mais s’affichent au grand jour – il y a parmi elles les actrices Ashley Judd, Rose McGowan et Asia Argento. En une semaine à peine, bien d’autres comédiennes racontent à leur tour les expériences d’abus sexuel vécues du fait du « roi » d’Hollywood : Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow, Léa Seydoux, Lucia Evans, Emma De Caunes, Judith Godrèche… Outre des enquêtes judiciaires, l’affaire déclenche immédiatement de vastes campagnes sur les réseaux sociaux. C’est #MeToo d’abord, doublée de #balancetonporc dans le monde francophone.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct