Au procès d'Harvey Weinstein, les victimes montent en première ligne

Au procès d'Harvey Weinstein, les victimes montent en première ligne
AFP

Rose McGowan n’a pas trouvé la force. Elle se tient dehors, place Foley près du tribunal d’État de Manhattan, ce lundi matin dans un froid piquant. Et ne rentrera pas dans la salle d’audience où Harvey Weinstein, son bourreau, s’est présenté à l’ouverture d’un procès appelé à durer six ou huit semaines. A 46 ans, l’actrice aux cheveux courts péroxydés cherche ses mots, visiblement émue.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct