Espagne: un gouvernement de coalition fragile pour Pedro Sanchez

L’accolade, après le vote, entre Pedro Sanchez (à g.) et le leader de Podemos, Pablo Iglesias
: une majorité obtenue de toute justesse et qui augure de séances parlementaires difficiles.
L’accolade, après le vote, entre Pedro Sanchez (à g.) et le leader de Podemos, Pablo Iglesias : une majorité obtenue de toute justesse et qui augure de séances parlementaires difficiles. - AFP.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Europe