Le Standard ne compte pas remplacer Renaud Emond

©News
©News

Renaud Emond parti, il reste quatre attaquants de métier dans le noyau professionnel : Obbi Oulare, Felipe Avenatti, Duje Cop et Denis Dragus. Oulare est le plus complet des avants-centres mais est terriblement fragile. De plus, il n’appartient pas encore au Standard : l’option de 3 millions d’euros négociée avec Watford ne sera d’actualité que quand il aura disputé 900 minutes avec les Rouches (il n’en est qu’à 361 cette saison, 735 depuis août 2018).

Avenatti est davantage un soutien d’un attaquant de pointe qu’un pur numéro 9 et est en plein doute après n’avoir pas su répondre aux attentes depuis son arrivée à Liège et avoir été, à une occasion ou l’autre, visé par le public de Sclessin. Ce qui n’a rien arrangé à une situation déjà compliquée puisqu’il avait été privé de la préparation estivale manquée en raison d’un problème aux adducteurs apparu lorsqu il était encore à Courtrai.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Standard