Michel Preud’homme: «Cette fois-ci, on ne pouvait pas retenir Emond...»

©News
©News

Interrogé sur son avenir dimanche en début d’après-midi à Marbella, où le Standard débutait son stage, Renaud Emond s’était montré évasif par rapport à un départ lors de ce mercato d’hiver, confiant notamment que si rester un moment encore à Sclessin ne lui posait aucun problème, il songerait à un départ à l’étranger si l’occasion venait à se présenter. À ce moment-là, l’ancien attaquant de Virton et de Waasland-Beveren, déçu car désireux de réaliser un premier transfert à l’étranger, savait qu’il resterait en bord de Meuse, puisqu’il avait été averti par Michel Preud’homme que son club, qui avait encore besoin de lui, ne le lâcherait pas. Malgré une proposition arrivée de Bristol City, un club de Championship anglaise, à hauteur de 3 millions d’euros.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Standard