Nucléaire: un retour à la normale, arrimé au passé

Nucléaire: un retour à la normale, arrimé au passé
Photo News

Alleluia ! Les sept réacteurs nucléaires belges ont tourné à plein régime ou presque l’an dernier. Avec une disponibilité supérieure à 75 %, produisant même tous ensemble pendant 64 jours sur l’année, ils ont en quelque sorte renoué avec la normale. Une situation dont ils s’étaient dangereusement écartés en 2018, avec une disponibilité de 50 % à peine, le point d’orgue de cette conjugaison inédite de pannes et entretiens ayant été atteint dès l’automne : un seul réacteur opérationnel sur sept, avec une menace (jugée très crédible) de pénurie hivernale à la clé.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Éditos