Méthodes «créatives» pour renvoyer des étrangers: Francken ne sera pas tenu de s’expliquer devant le Parlement

Méthodes «créatives» pour renvoyer des étrangers: Francken ne sera pas tenu de s’expliquer devant le Parlement
Belga

Quelques semaines après l’incendie volontaire provoqué à Bilzen dans un futur centre d’accueil pour demandeurs d’asile, De Morgen rendait compte d’un meeting tenu par Theo Francken dans une autre ville inquiétée par l’arrivée d’un centre : Beveren. Entre autres « fake news », exagérations et attaques à l’encontre des magistrats francophones du conseil du contentieux des étrangers, l’ancien secrétaire d’Etat à l’Asile et à la migration se vantait d’avoir su se montrer « créatifs » pour renvoyer les criminels en situation irrégulière : « Je ne vous dirai pas comment, parce que sinon j’aurais des problèmes. Mais j’écrirai un jour un livre à ce propos, quand les faits seront prescrits. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct