Les syndicats de Proximus: «Le gouvernement nous a laissés tomber»

Janvier 2019. Les employés de Proximus manifestaient devant les tours de l’opérateur télécoms pour protester contre les licenciements.
Janvier 2019. Les employés de Proximus manifestaient devant les tours de l’opérateur télécoms pour protester contre les licenciements. - Pierre-Yves Thienpont.

Un an jour pour jour après la divulgation lors d’une fuite du plan de transformation de Proximus, celui-ci était à nouveau à l’ordre du jour des travaux de la commission Entreprises publiques de la Chambre. À la demande des partis d’opposition, les représentants des trois syndicats de l’opérateur télécoms étaient auditionnés, alors qu’un accord social est intervenu fin décembre après des mois de négociations et de tensions. Ils n’ont pas été tendres avec le gouvernement, qu’ils ont accusé d’avoir lâché les travailleurs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct