Le réseau Sibelga d’attaque jusqu’en 2030

Le réseau électrique bruxellois est-il en mesure d’absorber la charge du parc de voitures électriques appelé à grandir considérablement dans les mois et les années à venir ? La Febiac émet de solides réserves à ce sujet. La Fédération du secteur auto prétend que le réseau est vieillissant et pas assez solide pour affronter des dizaines de milliers de batteries à recharger de front. Et qu’il faudrait investir massivement dans son renforcement en vue de l’électrification du parc auto. « Affirmer que le réseau bruxellois serait un facteur limitant à l’adoption de la voiture électrique est un faux message », réagit Patrick Classens, en charge de l’accès au réseau chez Sibelga.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct