Faut-il débattre avec l’extrême droite? Risqué mais pas voué à l’échec

Raoul Hedebouw, pour l’instant isolé.
Raoul Hedebouw, pour l’instant isolé. - Dominique Duchesnes

Linterview de Raoul Hedebouw dans Le Soir en a surpris beaucoup. Loin de regretter la photo où son président, Peter Mertens, posait avec le leader du Vlaams Belang Tom Van Grieken, en marge d’un débat tendu entre les deux hommes, le porte-parole et principale figure du PTB côté francophone assume. « Partout où elle existe, il faut aller débattre contre l’extrême droite, sinon on ne gagnera jamais le combat. Nous n’avons pas le choix, il faut aller combattre ces partis au corps-à-corps avec des arguments politiques. C’est facile de rester entre partis francophones. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Politique