Commerce et pêche en priorités, selon la présidence croate

Commerce et pêche en priorités, selon la présidence croate
EPA.

Pas un mot des tensions et du suspense du jour entre l’Iran et les Etats-Unis ou de l’internationalisation du conflit en Libye, qui mobilisaient mercredi à Bruxelles les dirigeants des institutions européennes. Ce qui ne veut pas dire que les mois à venir n’en seront pas moins « intéressants et délicats ! », a souligné dans l’après-midi à Zagreb le Premier ministre croate Andrej Plenkovic. Son pays exerce, en effet, pour la première fois depuis son adhésion à l’Union européenne, il y a sept ans une tâche délicate : la présidence semestrielle tournante des travaux du Conseil des ministres de l’UE – avant de céder le bâton à un « vieux de la vieille » : l’Allemagne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct