Luc Besson condamné à 10.000 euros d’amende pour avoir licencié son assistante

Luc Besson condamné à 10.000 euros d’amende pour avoir licencié son assistante
AFP

Le réalisateur Luc Besson a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Bobigny à verser une amende 10.000 euros pour avoir licencié, en 2018, l’assistante de direction de sa société EuropaCorp alors qu’elle était en arrêt maladie.

Luc Besson au plus mal: «Il est reclus chez lui»

Sa société EuropaCorp, en grande difficulté financière, qui est placée depuis octobre en procédure de sauvegarde, écope de 20.000 euros d’amende. Luc Besson avait été jugé le 28 novembre, lors d’une audience à laquelle il n’avait pas assisté, pour « discrimination fondée sur l’état de santé ».

À l’origine de l’affaire une plainte de son assistante de direction qui avait déposé en octobre 2017 une demande de congés (à deux reprises) refusée par le réalisateur.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct